Domaines

  • Les Fondamentaux

    Les Fondamentaux
  • Oracle Database

    La base de données par excellence.
  • PostgreSQL

    PostgreSQL est un système de gestion de base de données relationnelle et objet (SGBDRO).
  • Sybase

    Adaptive Server Enterprise
  • Java

    Le langage du serveur, du client et du web !
  • PHP

    PHP: Hypertext Preprocessor3, plus connu sous son sigle PHP (acronyme récursif), est un langage de programmation libre4 principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP3, mais pouvant également fonctionner comme n'importe quel langage interprété de façon locale. PHP est un langage impératif orienté-objet.
  • Big Data

    Le Big Data désigne des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données ou de gestion de l'information
    L’explosion quantitative (souvent redondante) de la donnée numérique contraint à de nouvelles manières de voir et analyser le monde
    De nouveaux ordres de grandeur concernent la capture, le stockage, la recherche, le partage, l'analyse et la visualisation des données
    Le Big Data introduit de nouvelles possibilités d'exploration de l'information diffusée par les médias, de connaissance et d'évaluation, d'analyse tendancielle et prospective (climatiques, environnementales ou encore sociopolitiques, etc.) et de gestion des risques (commerciaux, assurances, industriels, naturels) et de phénomènes religieux, culturels, politiques, mais aussi en termes de génomique ou métagénomique, pour la médecine (compréhension du fonctionnement du cerveau, épidémiologie, écoépidémiologie...), la météorologie et l'adaptation aux changements climatiques, la gestion de réseaux énergétiques complexes (smartgrids ou « internet de l'énergie »), l'écologie (fonctionnement et dysfonctionnement des réseaux écologiques, des réseaux trophiques), ou encore la sécurité et la lutte contre la criminalité
    La multiplicité de ces applications a créé un écosystème économique
    Le big data pourrait aider les entreprises à réduire leurs risques et faciliter la prise de décision, ou créer la différence grâce à l'analyse prédictive et une « expérience client » plus personnalisée et contextualisée

  • Business Intelligence

    L’informatique décisionnelle ou business intelligence ou BI est l'informatique à l'usage des décideurs et des dirigeants d'entreprises. La BI désigne les moyens, les outils et les méthodes qui permettent de collecter, consolider, modéliser et restituer les données, matérielles ou immatérielles, d'une entreprise en vue d'offrir une aide à la décision et de permettre à un décideur d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée.
    1. Les données opérationnelles sont extraites périodiquement de sources hétérogènes : fichiers plats, fichiers Excel, base de données (DB2, Oracle, SQL Server, etc.), service web, données massives et stockées dans un entrepôt de données ou Datawarehouses.
    2. Les données sont restructurées, enrichies, agrégées, reformatées, nomenclaturées pour être présentées à l'utilisateur sous une forme sémantique (vues métiers ayant du sens) qui permettent aux décideurs d'interagir avec les données sans avoir à connaître leur structure de stockage physique, de schémas en étoile qui permettent de répartir les faits et mesures selon des dimensions hiérarchisées, de rapports pré-préparés paramétrables, de tableaux de bords plus synthétiques et interactifs.
    3. Ces données sont livrées aux divers domaines fonctionnels (direction stratégique, finance, production, comptabilité, ressources humaines, etc.) à travers un système de sécurité ou de datamart spécialisés à des fins de consultations, d'analyse, d'alertes prédéfinies, d'exploration de données, etc.

  • .NET

    Microsoft .NET est le nom donné à un ensemble de produits et de technologies informatiques de l'entreprise Microsoft pour rendre des applications facilement portables sur Internet. Le but est de fournir un serveur web local permettant de gérer des services et évitant d'externaliser des données privées sur un service web de stockage ou un hébergement web tiers. La plate-forme .NET se base sur plusieurs technologies :
    • les systèmes d'exploitation propriétaires 'Microsoft Windows'
    • des protocoles de communication basés sur le Framework .NET et non plus sur les modèles COM ou OLE ;
    • une bibliothèque logicielle compatible Framework .NET et non plus MFC, GDI… ; ce framework a été conçu par Anders Hejlsberg, père de Delphi, qui y a développé entre autres le langage C#2.
    • un environnement d'exécution de code basé sur la CLI multi-langage ;
    • MSBuild : un outil de gestion de projet avec plusieurs compilateurs ;
    • Visual Studio : un IDE de développement utilisant la métaprogrammation et compatible avec Visual C++ ;
    • Windows Live ID, Framework .NET : un ensemble de bibliothèques de haut niveau ;
    • une portabilité pour les systèmes d'exploitation Windows et Windows Mobile ;
    • des composants facilitant le développement de services (MapPoint) et d'applications locales ou web (ASP.NET).
    • mise en œuvre de la technologie Unicode.